Pédagogie

Le contenu pédagogique


Technique et sensibilité

La sensibilité étant liée à la technique, ainsi que dans tout autre discipline artistique, le Cours Cochet-Delavène est le seul cours d’art dramatique initiant à toute la technique indispensable au métier de comédien : note ouverte, préfinale, mouvement, réaccentuation, phrasé, inflexion…

Textes travaillés :

Fables, Poèmes, Textes et scènes du répertoire universel, et notamment du répertoire français.
Textes classiques et contemporains.

Les fables

L’enseignement du Cours Cochet-Delavène est basé sur l’apprentissage des fables, et de la façon de les dire. Les fables étant enseignées depuis l’école primaire, et de façon tout à fait contraire à l’esprit de l’auteur, il faut tout réenvisager afin de rendre les lettres de noblesse à La Fontaine. Au cours, la fable est travaillée pour les raisons suivantes : comment cerner une situation et un sentiment donné, l’apprentissage de toute la technique du comédien, la manière de dire un texte et de déjouer, etc…

Travail effectué pendant le Cours

  • Travail sur la situation dramatique. Sur le support des fables de La Fontaine, et sur des scènes classiques.
  • Application du précepte d’Henri Rollan, ‘Raconte-moi qui tu es’.
  • Travail sur le personnage. Qui je suis. Où je suis. A qui je parle.
  • Travail technique sur l’éloquence sensible. Réaccentuation, préfinale, inflexion, respiration.
  • Travail physique. Prise de conscience corporelle.
  • Travail d’imagination par le ‘sous texte’
  • Travail de la diction poétique…

Notre méthode de travail

Suite au premier passage sur scène, l’élève reçoit une première liste de textes de travail. L’élève apprend ses textes de travail, choisit des élèves pour lui donner la réplique dans les scènes à plusieurs personnages.

Une fois les scènes travaillées « à la maison », l’élève propose son travail aux professeurs d’interprétation.

Lorsque son exécution est satisfaisante, l’élève passe au travail d’autres scènes.

 

Le travail des élèves


Pendant le cours
:
L’élève présente son travail aux professeurs. Lorsque son travail est en maturation et que l’élève ne passe rien au cours, il assiste au travail fait sur les autres élèves.
Bien souvent, c’est en voyant travailler un camarade, que l’on comprend le mieux, et que l’on travaille le plus…

En-dehors du cours :
A la maison, travail de diction, travail respiratoire, travail sur les textes, chant…

L’élève apprend les textes qui lui ont été recommandés, puis il travaille seul ou avec les élèves qui lui donnent la réplique.

Autant d’heures de travail que d’heures de cours. Temps de travail estimé pour un élève de la semaine : 20 heures au minimum par semaine.

 

La durée des études

Le cycle de formation recommandé est de 3 années.

1ère année :

Le travail se concentre sur l’interprétation des textes classiques et sur la prise de conscience corporelle.

2ème année :

En plus des textes classiques, les élèves abordent le répertoire moderne et contemporain.

3ème année :

En complément des textes classiques et contemporains, les élèves sont accompagnés dans l’élaboration d’un projet théâtral personnalisé.